Selfcare en hiver

Des fils dorés s’étirent, pour nous rappeler que c’est le temps de préparer les mois à venir. Jardiniers de nos coeurs, l’hiver nous appelle à la lenteur. C’est le temps pour choisir nos graines à semer, pendant que la Terre aspire à se reposer. Le ciel de l’aurore et du crépuscule nous transmet qu’à l’intérieur, il y a toujours un feu aux milles couleurs. Et même si les premières douces mélodies des oiseaux au petit matin, viennent nous régaler avec entrain… C’est encore l’hiver, le temps de la lenteur et de la douce chaleur.

L’hiver selon l’Ayurvéda

L’Ayurvéda ne découpe pas les saisons de la même manière que nos 4 saisons. Nous retrouvons 6 saisons qui sont reliées aux 6 goûts (rasa) de l’alimentation : le sucré (début de l’hiver), l’amer (fin de l’hiver), l’astringent (printemps), le piquant (été), l’acide (le début de l’automne) et le salé (fin de l’automne). L’hiver est donc séparé en deux : Hemant (de mi-Novembre à mi-Janvier) et Sishira (de mi-Janvier à mi-Mars).

Pendant l’hiver, nous pouvons observer :

  • une aggravation de Vata, avec une accumulation progressive de Kapha.
  • de la sécheresse, du froid.
  • une bonne digestion car Agni, notre feu digestif augmente pour réchauffer le corps.
  • du repos.

Prendre soin de soi en hiver :

Et si prendre soin de soi était aussi simple qu’observer? Observer ce qu’il se passe à l’extérieur, observer ce qu’il se passe à l’intérieur, observer ce que l’extérieur a comme impact sur mon intériorité et vice et versa?

Que fait la Terre en hiver? Elle se repose, transforme les feuilles mortes en un terreau fertile, elle vit lentement, les arbres dansent avec le vent, mais restent bien ancrés… Prendre soin de soi en hiver c’est à la fois simple et difficile. Dans notre société moderne (malade), ralentir n’est pas autorisé. C’est comme si nous étions en été… toute l’année jusqu’à l’épuisement de nos ressources (et celle de la Terre). Mais je crois fort, qu’en mettant en place de petites actions au quotidien, en la simplifiant, nous pouvons vraiment prendre soin de nous.

Dinacharya, prendre soin grâce aux routines :

Ma dinacharya en hiver est généralement plus courte que le reste de l’année car je passe en mode slow… car je suis maman et que mon temps n’est pas extensible alors je priorise…! Ma routine du matin : me réveiller plus tard c’est-à-dire 7h, je ne déroge pas à mon Scan corporel avant de mettre pieds sur Terre afin d’aller comment je me sens dans mon corps, mes émotions. Ensuite, je m’en vais éliminer puis nettoyer mon visage avec mon eau florale de lavande, je gratte ma langue afin d’éliminer ama (toxines), je rince ma bouche à l’eau chaude puis j’hydrate ma peau avec une crème de jour. Je termine par boire une tasse d’eau chaude. Le soir ma routine est relativement simple : une belle tisane, sortir sur notre balcon pour observer le ciel et écouter le silence de la nuit, quelques pages d’un roman. Parfois, j’y ajoute un massage des pieds.

A cela, j’ajoute un abhyanga (auto massage à l’huile par définition) le dimanche et au besoin dans la semaine. L’huile va venir nous protéger du vent hivernal, nourrir notre corps, nos sens, nettoyer nos corps physiques et subtils. J’utilise mon huile d’olive de la cuisine que je vais réchauffer. Mon astuce : je ferme la bonde de mon lavabo et fait couler de l’eau chaude, j’y dépose mon flacon d’huile pendant quelques minutes.

L’idée n’est pas de te rajouter une charge mais de prendre quelques minutes pour prendre soin de toi! Dans un monde où tout va de plus en plus vite, osons choisir la lenteur, la simplicité, la fluidité donc je t’invite à choisir ce qui est simple et facile pour toi! Voici quelques idées pour créer ta dinacharya

  • Scan corporel avant même de te lever
  • Eliminer
  • Nettoyer son visage grâce à une eau florale
  • Gratter sa langue pour éliminer ama.
  • Bain de bouche à l’huile (gandoura) ou à l’eau chaude
  • Hydrater, huiler tout en massant son visage pour le protéger
  • Déposer quelques gouttes d’huile dans tes oreilles, ton nez pour les protéger du froid, du vent.
  • Boire une tasse d’eau chaude.
  • Faire du yoga.
  • Boire une tisane le soir.
  • Automassage des pieds le soir.
  • Lire quelques pages d’un roman doux, léger.
  • Méditer.

Cette liste n’est pas exhaustive mais je te partagerai d’autres tips autour de la dinacharya dans un autre article.

Le sommeil en Hiver :

Le rythme circadien de l’hiver nous donne plus de temps sans lumière… C’est une invitation à allonger son temps de sommeil! Se coucher plus tôt et se lever plus tard, mais toujours avant le lever du soleil. Je t’avoue, je ne suis pas parfaite à ce sujet à chaque jour car j’ai une vie de maman et nous nourrissons notre temps de couple après le coucher de nos belles cocottes! Donc j’essaie de me coucher au maximum à 22H30. Quand je ne le respecte pas, mon corps sait me le rappeler ahah. Le sommeil est un des piliers de notre santé. Lorsque, je me sens agitée, j’ajuste les plantes de ma tisane du soir, je vais vers l’auto massage des pieds, une session de yoga nidra voire un lait végétal chaud avant le coucher. Voici mes tisanes préférées :

  • mes plantes préférées : tilleul, verveine.
  • eau florale de fleur d’oranger.
  • ma tisane préférée quand mon vata s’emballe : Nidra de chez Atma (non sponsorisé)

Alimentation en Hiver

En hiver, notre feu digestif Agni est plus fort pour permettre de maintenir la chaleur nécessaire à nos organes. Notre capacité digestive est donc plus grande, on observe une augmentation de notre appétit. Je vais parler ici de généralités mais je t’invite à t’observer et à te faire accompagner si tu en ressens le besoin. On va se diriger vers une alimentation nourrissante, riche (mais attention toujours digestive), onctueuse, douce (merci les légumes racines) et réchauffante. Mon petit déjeuner hivernal préféré? un porridge de flocons d’avoines dans un lait d’amande épicés. J’adore varier les épices : cannelle, gingembre, cardamome, vanille sont mes préférées, j’y ajoute des fruits : pommes, figues ou pruneaux, oranges et quelques graines : sésames, amandes, noisettes pour varier les plaisirs. Le midi, souvent je vais vers des bowls chauds, des currys, des risottos et le soir c’est soupe party!

Le mouvement c’est la vie : entre lenteur & mouvement en hiver

Faire honneur à la lenteur, ne veut pas dire ne plus se mettre en mouvement car le mouvement, c’est la vie. Chacune de nos cellules sont en mouvements, à chaque instant. A l’heure de la sédentarité, des écrans, ramener du mouvement est essentiel à notre santé. En hiver, bouger, mille fois oui pour ramener de la chaleur, favoriser la circulation des fluides, l’élimination des toxines. Suivant notre équilibre naturel, on peut avoir besoin d’aller vers des activités cardio, surtout pour éviter l’aggravation de Kapha en fin d’hiver, début de printemps. Les marches en nature sont de beaux espaces de mise en mouvement tout en connectant à la nature, ce qui favorise notre reliance avec elle (puisque nous sommes elle), notre observation et donc notre capacité à prendre soin de nous, d’elle. Personnellement, j’allie une session d’activité cardio et une marche par semaine. Bien sûr, le yoga est pour moi une évidence. Il ne fait pas partie de ma dinacharya en hiver car je privilégie mon temps de sommeil mais je m’offre un espace une fois par semaine.

Selfcare au quotidien en hiver

Au quotidien, j’apprends à accueillir la lenteur, faire moins. Oui c’est un vrai défi dans nos quotidiens de mamans, mais un pas après l’autre. Je crois que si l’on aspire à ramener de la lenteur dans notre intériorité, cela se manifeste dans notre quotidien. Alors, je prends quelques instants pour observer le ciel, j’aime rajouter des temps de silence dans mes trajets en voiture, je commence mes journées au cabinet plus tard, je prends le temps de préparer mes tasses de tisanes en pleine conscience grâce à mes sens. Je m’autorise à prendre du temps pour nourrir des temps off : des lectures en famille (chacun son livre) au coin du feu, de la broderie, des jeux de sociétés parfois. Le mercredi se résume souvent à rester dans notre cocon, je vais moins souvent au marché et à la librairie, on prend une marche dans la forêt qui nous entoure. Et quand le soleil brille, à l’occasion nous prenons un bain dans l’océan. La thérapie du froid pour booster notre immunité, réveiller la chaleur, la joie et connecter à nos enfants intérieurs. J’ai bien conscience que nous sommes privilégiés par notre lieu de vie. Nous invitons la lumière à l’intérieur de notre cocon. Il y a toujours une bougie allumée lors de nos repas et quand la lumière naturelle est trop faible, j’allume une guirlande lumineuse installée autour de notre bibliothèque. Comment peux-tu ramener du selfcare dans ton quotidien? Comment peux-tu ramener de la simplicité et de la lenteur? Je t’invite à trouver ce trésor qui est au fond de toi. Au final, l’hiver c’est ralentir, se reposer, faire de l’espace pour mieux voir quelles sont les graines que l’on veut voir éclore au printemps? Quels sont les projets que je veux voir fleurir dans ma vie?

Avec amour,

Namastê

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + deux =

Panier
Retour en haut