table de l'hiver

Table de l’hiver

L’hiver, cette saison de silence froid, mais aussi d’attente féconde.

Stefan Satrenkyi
table de l'hiver

Les origines de la table de l’hiver

Souvent associé par erreur à Maria Montessori, la table des saisons est en fait issue de la pédagogie Steiner Waldorf. C’est un autel qui évolue au fil des saisons qui selon moi permet bien plus que d’accompagner son enfant dans l’observation, l’apprentissage des différentes saisons. Pour nous, c’est l’occasion également de célébrer les passages, de se relier aux rythmes de la saison, de partager, d’échanger autour de ce que la saison va nous apporter. Cela fait plus de 7 ans que nous l’avons mise en place, elle a évolué comme nous, changé d’endroit dans la maison et mon mari nous a fabriqué un petit meuble dédié. Aujourd’hui mes cocottes sont autonomes dans sa réalisation mais j’avoue que j’aime y participer, j’aime chercher les livres et placer quelques éléments. Un joli moment de partage qui est souvent associé à un rituel à l’extérieur, à la fabrication de la couronne qui se trouve sur la porte d’entrée de notre cocon. La pédagogie Steiner Wardolf est une approche que je trouve très inspirante par sa reliance à la nature, à la cyclicité, à l’observation.

Les livres de l’hiver

A la maison, nous partageons une passion pour les livres, j’avoue que j’ai déjà agrandie à 2 reprises la bibliothèque de nos filles ahah! Je tiens à préciser avant de te partager notre petite liste de livre pour la table de l’hiver que je suis à la croisée des chemins entre courant Montessori & Steiner Wardolf. Dans cette sélection, il y a donc des animaux personnifiés et l’anthropomorphisme n’est pas recommandé par le courant Montessori. Pour le choix de la saison hivernale, je te partage les livres que nos cocottes ont choisi :

  • Le livre de l’Hiver de Susanne Rotraut Berner, éditions Joie de Lire, un livre d’observation sans texte où l’on peut suivre les aventures de différents personnages, un véritable coup de coeur pour cette série qui est usé tant il a servi.
  • Devine qui fait quoi? de Gerda Muller, éditions Ecole des loisirs, un livre d’observation issue de la pédagogie Steiner Wardolf, où l’enfant est invité à observer pour comprendre l’histoire.
  • Winter de Gerda Muller, éditions Floris Books un livre d’observation pour les plus petits, que ma deuxième ouvre encore.
  • Au revoir l’automne, Bonjour l’hiver de Nathalie Merluzzi, éditions Kenard Par un album au format paysage empreint de douceur et de poésie, qui célèbre les couleurs de la fin l’automne et l’arrivée pleine de magie de l’hiver.
  • L’Hiver de la famille souris, Kazuo Iwamura, éditions Ecole des loisirs, notre famille préférée (auteur préféré aussi).
  • La famille souris prépare le nouvel an, Kazuo Iwamura, éditions Ecole des loisirs, c’est le jour du grand ménage pour la famille souris qui prépare le nouvel an.
  • Le premier hiver de rouge-gorge, Suzanne Barton, éditions Circonflexe, par une belle journée d’automne, alors qu’il chante sur sa branche, Rouge-Gorge voit les feuilles tournoyer dans le vent. Quelque chose a changé — mais quoi ? Une belle aventure coup de coeur.
  • Vive la neige, Kazuo Iwamura, éditions Ecole des loisirs, Les aventures de 3 petits écureuils qui embarquent leurs parents à reconnecter à leur enfant intérieur pour se réchauffer en hiver.
  • Renarde, Le grand cycle de la vie, d’Isabel Thomas & Daniel Egneus, éditions Glénat jeunesse, dans la forêt silencieuse, la vie s’agite derrière les arbres, sous les feuilles, au fond d’un terrier. Au fil des saisons, nous suivons la renarde et ses petits. Regardons-les grandir, observons-la chasser. Jusqu’à ce qu’un jour, hélas, la mort vienne frapper. Mais l’histoire est-elle vraiment terminée ou ne fait-elle que commencer ?  Un album qui parle de l’hiver au sens plus subtil, qui parle de la mort, de la vie, magnifique!

Pour l’achat de nos livres, nous adorons aller chez notre libraire préférée ici (non sponsorisé hein) si tu es dans les landes!

Le décor de la table de l’hiver :

Pour le choix du décor, nos cocottes choisissent des animaux, des items récoltés en nature, des foulards de soie. Pour les animaux, nous avons une collection de figurines Shleich qui sont vraiment réalistes (je m’en sers également pour décorer leurs gâteaux d’anniversaires). Elles les sélectionnent en fonction de leurs observations et de leurs représentations quant à la saison. Nous avons une branche de bois flotté qui représente notre arbre de la saison qui lui aussi est décoré en fonction de la saison et pour l’hiver il est tout nu! ahah. Fanny a choisi le harfang des neiges pour l’égayer. Il y a quelques bouts de bois, une branche de notre eucalyptus, des faux sapins, un morceau de liège et un glacier grâce au foulard de soie blanche.

Comment la mettre en place?

Comme je te le nommais plus haut, cela fait plus de 7 ans que nous l’avons mise en place. Pour moi, la table des saisons est reliée à notre poutre du temps (issue du courant Montessori) puisque sur cette dernière, nous y marquons les équinoxes, les solstices et autres célébrations païennes. Cela permet à nos filles, d’identifier la date. Un simple coin de table, une petite place dans une bibliothèque, tout est possible! L’important est la régularité quand on l’initie car cela permet à l’enfant de l’intégrer et de laisser l’enfant libre dans ce qu’iel a envie d’inviter comme terrain de jeu! Notre deuxième invente toujours une histoire avec les animaux et le décor. Liberté, joie, partage, célébration. La table de l’hiver prend vie.

Je te reviendrais dans un autre article pour partager avec toi comment célébrer le rythme de saisons avec nos enfants! J’espère que cette lecture te donnera le goût d’inviter la table des saisons dans ton cocon, et sans pression surtout! Ils nous arrivent de ne pas la faire autour du solstice/équinoxe. Y prendre de la joie sans injonction!

Avec Amour,

Namastê,

Marine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 2 =

Panier
Retour en haut