derrière Un Océan de Mères il y a

Derrière Un Océan de Mères, il y a…

Marine, être humain unique, parfaitement imparfaite, en chemin en tant que femme, mère, fille, doula, soeur, épouse, landaise, française, accompagnante ayurvédique, facilitatrice d’espaces sacrés et bien d’autres encore. Nous sommes multiples et multidimensionnel.l.es. Pour ouvrir ce nouvel espace tout droit venu d’Un Océan de Mères, tout droit venu du coeur, je me présente à toi. Je suis Marine Labastugue, doula spécialisée en Ayurvéda. J’accompagne les femmes des premières aux dernières lunes ainsi que les familles de la préconception au postnatal. Définir ce qui je suis et ce que je fais pourrait prendre un comme mille mots. Je suis un être unique qui fait comme toi à chaque jour du mieux qu’il peut afin d’être à tes côtés pour t’accueillir, te soutenir, t’entendre afin que tu rallumes ta magie unique et nécessaire au monde. Je suis maman de Chloé née en 2013 et Fanny née en 2015, elles sont nos maîtres du coeur, de vie. Nous vivons dans un petit village des Landes dans lequel nous nous sentons reliés à notre communauté, à la nature. Mon mari est un partenaire de vie incroyable, doux & soutenant, 10 ans de mariage et bientôt 18 ans de vie commune, des défis qui nous rendent toujours plus forts et surtout qui nous élèvent.

Lorsque j’ai fait ce premier pas vers mon Dharma en créant ma petite entreprise, j’ai écrit un poème pour conter mon histoire, ma traversée de l’océan avec ces vagues…. Je te laisse le découvrir. Tu peux aussi l’écouter en dans mon podcast par ici.

C’est l’histoire d’une femme qui alla à la rencontre de l’océan, de son océan, de sa puissance. Elle s’y plongea jusqu’aux abîmes et pris le temps nécessaire, pour remonter et laisser à la médecine de l’eau ce qu’elle devait y laisser. Lorsqu’elle posa ses pieds sur le sable chaud de la plage, elle se retourna et vit dans l’océan des dauphins sauter et jouer avec les vagues. Le dauphin, symbole de la joie et du soutien à la naissance, lui montra le chemin de sa mission de vie. Elle était là, les pieds ancrés dans le sable, les yeux vers l’horizon. Elle savait. Elle pris le chemin de la dune où elle se connecta à la sagesse de la lune, puis celui de la forêt. Lors de cette traversée, elle récolta des fruits et accueillit la médecine des plantes, de l’Ayurvéda, des rituels ancestraux. Elle contacta sa puissance créative, son féminin sacré et aussi sa vulnérabilité qu’elle était prête à montrer, à honorer pour honorer celle des autres.Et là, la voilà, à la lisière de la forêt, prête à accompagner celles et ceux qui croiseront son chemin. A accompagner dans l’accueil, la différence, les savoirs ancestraux, la vulnérabilité, son unicité et surtout l’amour.

Marine Labastugue
@leslieleblond_photographie

D’aussi loin que je me souvienne, je suis passionnée par la maternité. Mon chemin m’a guidé dans un premier temps vers la médecine moderne en partant en première année de médecine puis en école d’infirmière. Ces années ont été difficiles pour moi, je le sais aujourd’hui, car en désaccord avec mes valeurs puisque la médecine moderne ne tient plus compte de la personne dans sa globalité en plus d’être dans le défi de rentabilité incompatible avec l’humain. Le diplôme obtenu en réanimation néonatale, une expérience en pédiatrie, puis en hospitalisation à domicile et cette carrière se termine en burn-out. Durant ces quelques années, j’ai vécu 3 grossesses, deux matrescences et un arrêt de grossesse naturel. Ces expériences m’ont profondément mutées, j’ai transcendé la maternité, la mienne et celle que j’ai reçu, la paternité que j’ai reçue. Et dans ces espaces de transformations, ma vision professionnelle n’était plus alignée. En tant qu’infirmière, j’ai souffert de voir mon métier dépérir, de voir les patients inpersonnalisés, les soignants s’essouffler…Dès le début de mon arrêt maladie, je savais au fond de moi quelle était ma mission, être doula. Pendant une année, j’ai plongé dans mon histoire, dans mes croyances limitantes et mes peurs, je me suis formée pour enfin donner naissance à Un Océan de Mères en 2020.

Depuis, je traverse toujours les vagues comme toi, parce que la vie est ainsi faite, d’impermanence. Je suis celle qui accompagne, qui s’accompagne et qui se fait accompagner parfois car je crois que de cette posture, il est indispensable d’aller voir à l’intérieur. Chaque accompagnement, chaque expérience en tant que doula et être humain, chaque apprentissage entrepreunarial me pousse à me remettre en questions, à laisser ce qui ne me sert plus, pour être au plus juste pour moi et donc pour toi.

Derrière Un Océan de Mères, il y a… une femme passionnée par l’herboristerie, l’Ayurveda, la santé féminine, les grands passages de vie. Quand tu viens à moi, chaque espace est unique parce qu’il révèle ton unicité. L’Ayurvéda fait partie de moi. Adolescente, je commençais mes premières lectures et aujourd’hui, à chaque jour, à chaque expérience, j’apprends. Mon rêve : utiliser le jyotish (astrologie védique) pour t’accompagner avec plus de magie. J’entame un processus de transmission mais ce n’est pas encore à l’ordre du jour. L’art du Jyotish est vaste, complexe et demande une grande humilité et sagesse.

Derrière Un Océan de Mères, il y a… des accompagnements en présentiel et en distanciel, des massages ayurvédiques, de la marmathérapie, des ateliers, des cercles de femmes et une femme au service de l’autre.

Alors bienvenu.e dans Un Océan de Mères, puisse ce voyage dans mon océan résonner dans le tien.

Avec Amour,

Peace, love & light,

Marine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =

Panier
Retour haut de page